• Barbara

Green life, mode d'emploi.

C'est le côté vert de la force qui parle. Et si les jeunes d'aujourd'hui avaient raison ? Et si nous reprenions la célèbre maxime de l'écologiste René Dubos en 1974 ?: "Penser global, Agir local."


Facile me direz-vous. Car derrière le citoyen se cache le consommateur; le consommateur face à l’écologie. Indifférent, réac ou sensible ? Qui est-il ? La réponse se trouve ici :

Une étude révèle les facteurs contextuels qui nous poussait jusqu'ici à faciliter ou au contraire à contraindre notre comportement écologique. Les contraintes peuvent être fortes et coûteuses en termes de temps, d’argent et d’effort qu’il nous devient difficile d’adopter un comportement écologique malgré nos motivations personnelles.

Ainsi, la disponibilité des produits écolo, les infrastructures spécialisées, les facilités,, la réglementation peuvent influencer de manière directe ou indirecte le changement de nos comportements. La théorie du comportement planifié (par Icek Azjen en 1991) a d’ailleurs montré que les individus font des choix raisonnés et optent pour les solutions qui leur apportent le plus d’avantages et le moins d’inconvénients. Même lorsqu’ils sont conscients de l’importance de leur comportement écologique. Apparemment nous ne serions pas prêts à en assumer les conséquences négatives de ce mode consommation.

Sauf qu'aujourd'hui il est trop tard, ou presque. On ne peut plus fermer les yeux sur le sujet. (Un peu comme les gens qui continue d'acheter du Nutella, non ? #shameonyou) Déso c'est mon côté moralisateur qui resurgit.





Alors on fait quoi au quotidien ? Suivez le mode d'emploi du bon citoyen consomm-acteur. Promis c'est easy.



I.

Remplacer ses produits ménager par des bases 100% naturel et faire ses recettes soit-même: https://www.ecoconso.be/fr/content/les-7-produits-dentretien-naturels-indispensables-la-maison

Pas le temps ? Découvrez Danika, des produits naturels et inoffensifs pour l'environnement. La jeune marque lance sa production via une campagne Ulule que nous soutenons ! Suivez leur aventures par ICI



II.

On prend le temps de vérifier son trajet avant de partir en rdv pour privilégier le vélo, ou mieux on part à pieds pour profiter d'un bon podcast ! Je vous dévoile ma liste d'inspiration sur mon compte Instagram dès demain. Marcher, c'est prendre du temps pour soit, et ça n'a pas de prix.




III.

On mange des fruits et des légumes de saison. ET ON VA AU MARCHE !! Pitié arrêtez de consommer dans les grandes surfaces; les marchés des grandes villes urbaines comme chez nous à Paris sont présents au minimum deux fois par semaine selon votre quartier.

ET OUI C'EST MOINS CHER que chez Carrefour. On fait vous fait toujours des petits cadeaux avec un sourire jusqu'aux oreilles. Vous bénéficiez des conseils de Micheline pour cuisiner vos légumes de saisons, et elle vous dit toujours que vous êtes belle comme un coeur, même le dimanche midi la tête dans le cul, et franchement on se marre bien.


Pas le temps ? On commande son panier du marché selon ses envies chez les Poireaux de Marguerite.




IV.

On follow l'ONG Digital for the Planet qui nous explique comment cleaner son empreinte digitale à travers notre utilisation massive et quotidienne de nos objets connectés et notamment nos e-emails.







V.

On troc l'eau en bouteille contre une gourde, et si en raffole pas de l'eau du robinet (comme moi) on investi dans une carafe filtrante.


Ma gourde préférée est par ICI














VI.

On s'habille de seconde main. Ceux qui me connaissent savent que ma plus grande passion sont les vêtements vintage et recyclés ! Vous voulez mes adresses ? Ecrivez-moi et je vous donnerai mes spots fétiches : hello@theblondcactus.com










VII.


On télécharge l'appli Yuca, qui scan et donne des notes à nos produits du quotidien de la food à la beauté. Une belle révolution pour le consommateur.








VIII.

Mangez de la Nocciolata !









IX.

On commande chez The Blond Cactus pour faire les meilleurs cadeaux of course ;)




Et vous quelles sont vos actions au quotidien ? Je vous écoute en commentaires.


La bise,


Barbara